Article Voix du Nord sur Valenciennes Huawei



  • Hello, je vois que LQDN est cité dans cet article mais je n'arrive pas à voir dans quel sens... Si qqn y a accès, ça m'intéresse... merci ! Au moins l'extrait important.

    https://www.lavoixdunord.fr/694141/article/2020-01-13/degallaix-et-huawei-des-cameras-efficaces-et-qui-respectent-toute-la



  • Des bouts ici :
    signal-attachment-2020-01-14-145828.png EOPv-sIXsAAkMKQ.png

    Donc le maire fait passer une obligation légale activée par un collectif militant comme une démarche proactive de transparence...
    Quant à son « on respecte la réglementation », c'est bien évidemment très très aventureux comme affirmation. Ses développements sur l'arrêté préfectoral, ça donne envie de faire une demande d'abrogation au préfet pour manque d'information du public au moment de la mise en place des VSA (ou autre obligation de transparence généralement prévue par ce type d'arrêté) et d'attaquer le refus d'abroger. Je proposerais bien également une demande CADA à destination des écritures et rapports rendus par ce fameux comité d'éthique (ça pourrait être très instructif).



  • @felix a dit dans Article Voix du Nord sur Valenciennes Huawei :

    Ses développements sur l'arrêté préfectoral, ça donne envie de faire une demande d'abrogation au préfet pour manque d'information du public au moment de la mise en place des VSA (ou autre obligation de transparence généralement prévue par ce type d'arrêté) et d'attaquer le refus d'abroger. Je proposerais bien également une demande CADA à destination des écritures et rapports rendus par ce fameux comité d'éthique (ça pourrait être très instructif).

    Ca me motive bien aussi oui :)



  • This post is deleted!


  • J'ai envoyé une demande CADA :

    Objet : Demande d’accès aux documents administratifs relatifs au partenariat Safe City Huawei-Valenciennes et au comité d’éthique dédié à la vidéoprotection

    Monsieur le Maire,

    Dans un article paru le 13 janvier dans le journal La Voix du Nord1, vous évoquez le partenariat entre l’entreprise Huawei et la ville de Valenciennes dédié à l’installation et l’exploitation d’un système de vidéosurveillance automatisé dit « Safe City ». À ce sujet, vous avez déclaré : « J'ai voulu à Valenciennes un comité d'éthique réunissant le commissaire central et le président du tribunal ».

    En vertu de l'article L.2121-26 du code général des collectivités territoriales et du titre 1er de la loi modifiée n°78-753 du 17 juillet 1978, je voudrais par la présente solliciter la communication (de préférence par voie électronique), de l’ensemble des documents que ce comité d’éthique dédié à la vidéoprotection a pu produire, ainsi que ceux dont il a été destinataire. Par ailleurs, je demande communication des documents produits et reçus par la ville de Valenciennes depuis le mois de novembre 2018 s’agissant des activités couvertes par la convention qui lie la ville à la société Huawei.

    Les documents sollicités incluent notamment les conventions, dossiers, notes internes, rapports et études, dossiers de subvention, procès-verbaux des réunions afférentes, correspondances, contrats ou conventions associés, y compris leurs éventuelles annexes et avenants. Faute de réponse sous un mois, je saisirai la Commission d’accès aux documents administratifs.



  • @felix propre et sans bavure, mais ça va faire du taff à analyser ! ;)



  • Pour préciser les infos de La voix du Nord ci-dessus, un extrait d'un article d'Europe1 du 16 janvier laisse penser que le dispositif serait bien techniquement prêt pour faire de la reconnaissance faciale. C'est juste la mairie qui actuellement affirme ne pas pouvoir utiliser cette fonction.

    Equipées d'un système de reconnaissance faciale

    Autre inquiétude, ces caméra dernier cri sont équipées d'un système de reconnaissance faciale. Le maire de Valenciennes, Laurent Degallaix, assure que cette technologie n'est pas utilisée : "C'est interdit en France. On utilise les caméras comme on les utilise partout en France. La seule différence c'est qu'elles sont toutes Huawei."

    Source : Valenciennes : Pourquoi le géant Huawei a-t-il offert 240 caméras de surveillance à la Ville ?, Maximilien Carlié/Antoine Cuny-Le Callet, Europe 1, 16/01/2020, https://www.europe1.fr/societe/valenciennes-huawei-a-offert-240-cameras-de-surveillance-a-la-ville-3943387



  • Dans cet article on apprend que les 217 caméras ont été offertes par Huawei... https://www.20minutes.fr/lille/2706439-20200129-valenciennes-cameras-videosurveillance-reconnaissance-faciale-offertes-huawei-posent-question

    Une occasion en or pour Huawei, qui n’avait encore jamais déployé en France
    ce dispositif de vidéosurveillance intelligent. En échange de cette vitrine pour
    sa technologie, Huawei a mis à la disposition de Valenciennes, « à titre gracieux »,
    217 caméras, deux serveurs de vidéo et un logiciel de supervision.
    Il est même prévu un contrat de maintenance qui permet à l’entreprise un accès
    à distance au système, soumis toutefois à l’autorisation de la mairie est-il écrit
    dans la convention signée par les deux parties que 20 Minutes a pu consulter.
    

    Oui vous avez bien lu la chine a donc remote access dessus pour la maintenance.



  • Hyper intéressant ce contrôle a distance. Tu verras aussi dans la convention Huawei / Valenciennes les détails financiers du partenariat où il y avait déjà cette gratuité : https://data.technopolice.fr/fr/document/jbv7hn5frqh



  • @felix : tu as eu une réponse sur ta demande cada :) rien de bien fou, les deux docs sont ici :

    valenciennesDocument numérisé.pdf

    répondrelettrevalenciennes.pdf


Log in to reply