Assassinats de Conflans et Nice : le lobby de la technosurveillace passe à l'attaque



  • Nice-Matin du 31/10/2020 , sur une page entière , donne la parole au lobby de la technosurveillance en la personne de Jean-Charles Brisard , président d'un certain "centre d'analyse du terrorisme".(en pièce jointe).

    Après les assassinats de Conflans et Nice, le lobby de la technosurveillace sent que c'est le bon moment de passer à l'attaque pour "débloquer la situation" comprenez : ouvrir en grand les vannes du marché de la reconnaissance faciale en France. Rappel : la reconnaissance faciale est déjà largement pratiquée en France "pour identifier les personnes fichées dans le TAJ (pour « Traitement des Antécédents Judiciaires »). Ce fichier comporte 19 millions de fiches et plus de 8 millions de photos. Il permet déjà à la police, et depuis plusieurs années, d’utiliser de façon massive la reconnaissance faciale en France sur la voie publique, sans aucune justification ni aucun cadre juridique." (La Quadrature du Net [ ICI ] ](https://www.laquadrature.net/2020/08/07/nous-attaquons-la-reconnaissance-faciale-dans-le-taj/) ).
    Ce qui est assez extraordinaire dans cet article, c'est que JC Brisard commence par reconnaitre que dans ces attentats la reconnaissance faciale n'aurait servi à rien, pour finir par conclure qu'il est urgentissime de "lever les verrous institutionnels" afin de permettre une généralisation de la reconnaissance faciale ; allez comprendre !
    Un autre point remarquable : si vous êtes opposé à le reconnaissance faciale, c'est que vous êtes un méchant idéologue ; sans doute, si vous y êtes favorable, c'est que vous êtes un gentil citoyen.

    NM 31-10-2020 lobby technosurveillance.png


Log in to reply