Projet de vidéoverbalisation stationnements à Tours



  • Coucou,
    Voilà la nouvelle est arrivée, l'adjoint au Maire EELV Phillippe Geiger défend des propositions basées sur l'adoption de technologies pour "améliorer" l'efficacité de la police dans le ville de Tours en utilisant les valeurs de solidarité avec les personnes fragiles (piétons, PMR, cyclistes).

    https://www.37degres-mag.fr/a-la-une/tranquillite-publique-plus-on-agit-tot-plus-on-a-de-chances-de-resoudre-les-conflits-de-maniere-apaisee/

    La surveillance vise particulièrement les personnes en automobile vis à vis des stationnements gênants puisque la municipalité s’appuie sur les jugements des communautés cyclistes envers les comportements agaçants des automobilistes (GCUM, etc.). Le contexte est que la police municipale et nationale ne respecte elle même pas trop ces règles et qu'il n'y a jamais trop eu de campagne de sensibilisation par exemple. C'est peut-être une piste à défendre ?

    Qu'en dites-vous ? Vous avez déjà eu des expériences similaires dans d'autres villes ?



  • Super intéressant. Ca permet de mettre en lumière le rapport des verts avec la vidéosurveillance...Et ca n'a pas l'air super glorieux...

    Je le mets dans "Villes à rajouter" dans le carré: https://carre.technopolice.fr/#41377946

    Tu verras qu'il y a d'autres exemples sur le carré d'ailleurs mais je n'ai pas de vue globale. Ca vaudrait peut être le coup si qqn pouvait prendre le temps de faire un petit bilan là dessus?



  • Il y a une synthèse plutôt bien faite sur les dérives des municipalités dans une autre gazette locale plus militante. Une personne a l'air de plutôt bien maîtriser les dérives des alliances EELV-PS-LFI-associations et notament les propositions d'un sociologue, Sébastien Roché: https://larotative.info/politiques-securitaires-la-vague-3894.html

    J'ai l'impression que ces dérives sécuritaires ont lieu quand soit le sujet est mal maîtrisé au niveau du discours, soit quand le terrain politique est propice à des formes d'autoritarisme et donc les politiques de prévention ne sont même pas étudiées et testées. Il y a des personnes qui sont plutôt en faveur de systèmes autoritaires chez EELV. Quand on rajoute à ça les récupérations politiques des évènements qui font des émotions synchrones dans la population, j'ai l'impression que les projets "citoyens" d'EELV n'arrivent pas à compenser.

    Je veux bien aider pour en faire la synthèse par contre pas seul. Si une personne est motivée pour qu'on fasse à quatre doigts ou plus, je suis preneur dans les jours qui viennent :)

    Merci pour le lien sur le carré :)
    J'essaye de comprendre un peu plus comment contribuer efficacement. ;)



  • Super!

    Fais ce que tu peux;-) QQn d'autre prendra la suite;-)))



  • @Sebbaz Je peux t'aider pour la synthèse. Fais-moi signe.
    Shao



  • @Sebbaz je peux donner un coup de main. 37° c'est un site commercial comme un autre d'infos locales car c'est plus simple et plus rentables qu'un site type Médiapart ou aoc.media. La Rotative fait partie du réseau Mutu, on peut brancher l'auteur/l'autrice pour qu'il/elle vienne prolonger son travail ici.
    Et pour revenir à la genèse, les cogitations citoyennes (à l'origine de la liste EELV) ont eu leur commission Sécurité mais aucun CR n'est paru donc pas simple d'en savoir plus même s'il est possible d'interroger discrètement les agents municipaux (hors PM, hein) et les nouveaux/elles élu·es...
    Reste la question du but de notre action collective : un article, une conf' débat (avec l'Université Populaire de Tours ? au CNP ?), une émission de radio (type Demain le grand Soir ?), un dossier comme l'a fait la campagne contre la Technopolice, une action (tout à la fois ?).
    Et puis une date " limite " parce que vu la charge de travail militant, on risque de se noyer (enfin pour ma part, je suis presque sûr d'être sous l'eau pour un bon bout de temps).