Nice - Un exemple de soft power : la chaire "Smart City , philosophie et ethique"



  • Cette chaire a été mise en place par la "Fondation université cote d'Azur" .
    Cette fondation universitaire a refusé de nous transmettre une copie de ses statuts - Cada saisie, mais après enquête, il s'avère que cette fondation a le statut de "fondation partenariale" et est donc assimilée à une FONDATION PRIVÉE (voir plus bas extrait code de l’Éducation article L 719-13) autant dire qu'il sera, me semble-t-il, impossible d'obtenir officiellement ses statuts et encore moins ses comptes d'exploitation et bilans comptables.
    A noter que cette chaire s'est distinguée il y a peu de temps en invitant à un
    colloque l'inénarrable sociologue Michel Maffesioli (doctorat de l'astrologue Elisabeth Teissier) et l Italien Diego Fusaro (une des têtes pensantes de Salvini)
    Colloque annulé in extremis suite au tollé que cela avait suscité.
    Mais cette chaire dispose de moyens financiers considérables, elle reviendra à la charge. (Voir en pièce jointe son appel à "dons" en direction des entreprises)
    chaire smart city appel dons

    Article L719-13 En savoir plus sur cet article...
    Modifié par LOI n°2013-660 du 22 juillet 2013 - art. 67
    Les établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel et les établissements publics à caractère scientifique et technologique peuvent créer, en vue de la réalisation d'une ou plusieurs œuvres ou activités d'intérêt général conformes aux missions du service public de l'enseignement supérieur visées à l'article L. 123-3, une ou plusieurs personnes morales à but non lucratif dénommée " fondation partenariale ". Ils peuvent créer cette fondation seuls ou avec toutes personnes morales et physiques, françaises ou étrangères.
    Les règles relatives aux fondations d'entreprise, dans les conditions fixées notamment par la loi n° 87-571 du 23 juillet 1987 précitée, s'appliquent aux fondations partenariales sous réserve des dispositions du présent article. L'autorisation administrative prévue à l'article 19-1 de cette même loi est délivrée par le recteur de l'académie dans laquelle chacune de ces fondations partenariales a fixé son siège. Le recteur assure également la publication de cette autorisation. Ces fondations partenariales bénéficient de plein droit de toutes les prérogatives reconnues aux fondations universitaires créées en application de l'article L. 719-12 du présent code.



  • On arrête pas le progrès et la privatisation de l'enseignement supérieur et de la recherche :/... Si je comprends bien, ils n'en sont qu'à récolter des dons. Mais vous pensez que cette initiative est liée aux réseaux locaux qui promeuvent la Safe City à Nice ?



  • @Selim non, ils n'en sont pas à récolter des dons, cette chaire a déjà organisé des colloques et rencontres



  • Ha oui en effet en creusant un peu je tombe sur ceci :

    La « smart city », la « ville intelligente », soulève des enjeux philosophiques et éthiques qui touchent à la vie démocratique, à l’équité ainsi qu’au respect de la vie privée et de la dignité humaine. Pour chacun d’entre eux, des droits, des valeurs et des principes peuvent entrer en conflit. Il est donc nécessaire de réfléchir à ce qui orientera les choix et les actions de ceux qui veulent penser la ville de demain. Quelle sera la place de l’homme dans ces villes connectées ? De quelles valeurs humanistes voulons-nous les investir ? La chaire « Smart City : philosophie et éthique » dirigée par le Dr Laurence Vanin, docteur en philosophie politique et épistémologie, et parrainée par le Dr Boris Cyrulnik, propose une réflexion autour de ces enjeux fondamentaux et invite tous les acteurs de la ville du futur à se rencontrer. Financée dans le cadre d’un mécénat d’entreprises reconnues pour leur engagement socialement responsable – ELECTRONIE, RESISTEX, IUMM, RAGNI, EXPRESSIONS PARFUMEES, EMR – la chaire organise des séminaires, des colloques et des cycles de formation gratuits ouverts à tous sans condition de diplôme. Chacun, citoyen, scientifique, entrepreneur, politique, étudiant, pourra ainsi saisir l’opportunité d’appréhender, avec le Dr Laurence Vanin, la ville de demain.

    Meet up today for tomorrow. Rencontrons-nous aujourd’hui pour construire demain. La chaire « Smart city : philosophie et éthique » est l’expression philosophique des ambitions de notre Fondation.

    Plus d’informations sur le site de la Chaire : philosophiedelasmartcity.fr



  • Bonjour,
    Je viens seulement de rentrer sur le site. Etes vous surs qu'il faille s'arrêter au stade CADA ? Il y a certainement matière à un contentieux intéressant. Elle est liée à une personne publique, elle peut être considérée comme chargée d'une mission de service public. Un député a bien réussi à obtenir le pacte entre les sociétés d'autoroutes et l'Etat.


Log in to reply