Rouen : micro et caméras automatisées dans les bus de la Métropole



  • C'est ici https://actu.fr/societe/metropole-de-rouen-capteurs-d-incivilite-cameras-bientot-des-bus-equipes-contre-le-harcelement_35109292.html

    Expérimentation de 3 ans pour "équiper les bus contre le harcèlement" (!!) en installant des " capteur d’incivilité, par exemple, lancera une alerte si le niveau sonore est trop élevé, quand des boutons de demande d’arrêt pourront être actionnés en cas de situation de détresse. Une caméra intelligente détectera les objets abandonnés et le conducteur du bus aura lui aussi les moyens de lancer l’alerte si besoin.
    Et intervention des FDO possible!
    "La Métropole Rouen Normandie déboursera 254 000 euros pour cette expérimentation. « Le but, c’est de redonner aux femmes leur autonomie dans les transports en commun à la nuit tombée. Il est intolérable qu’elles aient besoin d’être accompagnées de la gent masculine pour se sentir en sécurité… », poursuit Myriam Mulot. "

    Difficile de faire plus infantilisant : les femmes n'ont donc plus à s'inquiéter, des algorithmes et des caméras les protègent ! Beurk. Bref horrible, encore une fois, le harcèlement et les agressions sont utilisées comme prétexte pour mettre en place des technologies (avec identification de bagages suspects au passage hein).



  • pour info le communiqué de presse de notre Métropole à ce sujet (conseil Métropolitain du 22/07) est ici (PDF)
    Et un billet de la Métropole ici "Vidéo-protection en temps réel dans les bus le soir et la nuit"

    • "une solution de détection automatique accompagnée d’une visualisation en temps réel des situations à risque."

    • "un capteur de volume sonore détecte automatiquement les situations anormales"

    • "un système de reconnaissance de forme repère les colis éventuellement abandonnés et donne l'alerte"

    rien que ça ;-)

    Je cherche la délibération et je suit le sujet
    J'ai demandé des précisions ici
    https://twitter.com/mosieurj/status/1286586912615075840

    "Le coût de cette expérimentation, dont le lancement est prévu à l'automne, s’élève à environ 250 000 € pour 3 ans."
    (le réseau de transport "Reseau Astuce" est géré par la Métropole Normandie Rouen)



  • merci @mosieurj pour le suivi ! C'est incroyable ! Et je n'ai pas réussi à trouver l'entreprise qui fournit ces "capteurs" et caméras dites intelligentes...
    On peut faire une demande CADA pour en savoir plus...



  • Pareil, début de fiche sur le carré pour publier sur technopolice après, n'hésitez pas à écrire ou mettre des sources :)



  • Hello
    Pour info, sur la surveillance audio, un carré a été ouvert ici, qui donne des éléments de contextualisation : https://pad.technopolice.fr/p/carre_23367390
    J'y ajoute la mention de Rouen.
    C'est déjà fait, je retire ce que j'ai dit et merci pour le suivi :)



  • This post is deleted!


  • @Alouette, tu sais si une demande Cada est partie?;-)



  • @cccccc oui elle est partie jeudi ;)



  • Super! Plus qu'à attendre!



  • une nouvelle fois annoncé dans le doc de ce jour (28/08/2020) dans le document "plan métropolitain de lutte contre la Covid-19" chapitre 8 "L'adaptation des modalités de mobilité". PDF

    Enfin, sur l’été une augmentation des agressions a été constatée :
    - vis-à-vis des contrôleurs, pour éviter tout incident lors des contrôles et renforcer la sécurité des agents, TCAR va équiper les équipes de vérificateurs de caméras piéton;
    - pour les voyageurs, la Métropole va installer dans 20 véhicules utilisés la nuit et en soirée, un nouveau système de vidéo-protection en temps réel. Ce système d’alertevidéo permettra de détecter et visualiser automatiquement les situations à risque(colis suspects, volume sonore anormal...). Les images filmées seront transmises auPoste de Commandement Centralisé (PCC) du réseau Astuce : au besoin, les forcesde l'ordre seront envoyées immédiatement sur les lieux. Dans les bus, le chauffeur pourra également effectuer la manœuvre manuellement



  • le pure player local 76actu reprend l'information (sans d'autres infos)
    La Métropole Rouen Normandie a annoncé l'arrivée de deux nouveaux dispositifs dans les transports à compter du 31 août 2020 : l'alerte vidéo en direct et la descente à la demande.

    Ces dispositifs avaient été annoncés en juillet, notamment pour lutter contre les violences faites aux femmes dans les transports. L’alerte vidéo en temps réel, déployée sur 20 véhicule, tentera de pallier à une limite du système actuel : bien que tous les bus soient équipés en vidéoprotection, en cas de situation d’urgence l’analyse de la vidéo ne pouvait se faire qu’une fois le bus revenu au dépôt pour le moment.
    Ces 20 véhicules seront directement reliés au poste de commandement centralisé (PCC) du réseau Astuce. « Ce système performant permet aux conducteurs et aux voyageurs d’alerter en temps réel, de façon discrète, les régulateurs du PCC, précise la Métropole Rouen Normandie. L’alerte enclenchée entraîne la visualisation de la zone concernée, la localisation GPS du véhicule et l’enregistrement des images et du son. »

    Théoriquement ce dispositif devrait permettre l’envoi d’une réponse adéquate : médiateurs, forces de l’ordre ou pompiers. Trois déclenchements d’alerte sont possibles :

    • Via une pédale de détresse côté conducteur : le conducteur appuie sur la pédale ce qui déclenche l’alerte ;
    • avec des capteurs d’incivilités, lorsqu’un certain niveau sonore est atteint ;
    • la détection d’objet abandonné en terminus : la caméra détecte l’objet abandonné et déclenche l’alerte.


  • vu sur le site de l'exploitant de transport Reseau Astuce : actualité du 31/08/2020
    Actualités : Priorité à la sécurité : 2 nouveaux dispositifs déployés sur le réseau Astuce c'est moi qui met en gras

    Alerte Vidéo Temps Réel
    Bien que l’ensemble des véhicules du réseau soit déjà équipé d’un système de vidéoprotection performant et fiable, ce système présente une limite, celle du temps réel. En cas de situation d’urgence, l’analyse de la vidéo ne peut se faire qu’une fois le bus revenu au dépôt.

    Forts de ce constat, la Métropole Rouen Normandie et Réseau Astuce ont développé, en collaboration avec Orange Business Service, un nouveau système de vidéoprotection « l’alerte vidéo en temps réel » sur 20 véhicules, connecté en permanence au PCC - Poste de Commandement Centralisé – du réseau Astuce.

    Ce système performant permet aux conducteurs et aux voyageurs d’alerter en temps réel, de façon discrète, les régulateurs du PCC : l’alerte enclenchée entraîne la visualisation de la zone concernée, la localisation GPS du véhicule et l’enregistrement des images et du son. Ainsi, selon l’incident, les régulateurs peuvent missionner l’équipe d’intervention adéquate : les médiateurs, les Forces de l’Ordre ou les Pompiers.

    3 déclenchements d’alerte sont possibles :

    • La pédale de détresse du conducteur : le conducteur appuie sur la pédale ce qui déclenche l’alerte,*
    • Les capteurs d'incivilités : lorsqu’un niveau sonore est atteint (cris, altercations) l'alarme se déclenche,
    • La détection d'objet abandonné en terminus : la caméra détecte l’objet abandonné et déclenche l’alerte.

    Un 4ème viendra prochainement compléter ces possibilités :
    • Le bouton d'alerte pour les voyageurs : le voyageur appuie sur le bouton spécifique et l'alarme se déclenche.*


    l'offre Orange Business Service "transport de voyageurs" est présentée comme suit sur leur site :
    Favoriser la prévention avec la vidéosurveillance temps réel embarquée, pour rassurer les voyageurs et les conducteurs tout au long des trajets. Prévenez les autorités dans les meilleurs délais lorsque c’est vraiment nécessaire.


    la page "Alerte Vidéo Transport, solution de vidéo-protection en temps réel" avec l'argumentaire : https://www.orange-business.com/fr/produits/alerte-video-transport

    Alerte Vidéo Transport permet l'information instantanée de tous les acteurs
    En cas d'incident, le conducteur alerte le centre de contrôle qui visionne instantanément la vidéo de l'incident et visualise en temps réel les images prises à bord.
    Les caméras filment sous plusieurs angles l'intérieur du véhicule permettant ainsi aux équipes de sécurité d'évaluer la gravité de l'incident et d'organiser l'intervention.

    (a noter qu'on ne parle pas ici de capteurs d'incivilités)

    la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=Z16Z6uFvK58
    (a noter que l'on voit sur la petite animation un micro qui est représenté)


    la solution semble être sous-traitée au "partenaire" "Faiveley Transport "
    Faiveley Transport est le leader de la vidéo-protection dans les flottes de transports (métro, bus et tramway) qui équipe plus de 10 000 véhicules en France Notre solution est parfaitement complémentaire et s'intègre facilement aux solutions de video-protection embarquées (cameras, écoute d'ambiance) proposées par notre partenaire.

    https://an2v.org/php/FICHES_AN2V/Fiche_Faiveley.pdf
    Pionnier de la vidéoprotection embarquée depuis 20 ans, Faiveley Transport, le segment Transit de Wabtec, sécurise les flottes de transports via des solutions modulables. Wabtec Corporation est un fournisseur mondial de locomotives, d’équipements et de services techniques à forte valeur ajoutée pour le ferroviaire.
    QUE PROPOSONS-NOUS ? Faiveley Transport conçoit et fabrique entièrement ses enregistreurs de vidéo protection sur son site industriel de la Ville aux Dames près de Tours où près de 350 personnes sont dédiées aux équipements électroniques embarqués.
    QU’EST-CE QUI NOUS DIFFÉRENCIE ? Des services de vidéoprotection en temps réel, évolutifs et hautement personnalisables en connexion avec l’ensemble des enregistreurs embarqués, vous permettent de :• Réduire les délais de réponse aux alertes et requêtes policières ou judiciaires• Gagner du temps lors de l’exploitation et de la maintenance



  • 11 septembre, le préfet 76 autorise l'installation de ... 992 cameras (4 par bus Réseau Astuce ) dont 79 filmant la voie publique + 150 sur le reseau départemental TNI
    l'arrêté (pdf)



  • Merci de toutes les infos @mosieurj

    On a eu un premier retour cada de la mairie avec la délibération en question
    (par contre l'upload des pdf ne semble plus marcher - je vais juste mettre les extraits pertinents)

    Délibération du 22 juillet 2020 qui autorise un avenant au contrat conclu avec l'entreprise SOMETRAR :

    "Il est aujourd’hui nécessaire de contractualiser, par avenant n° 32 (...)

    5- l’expérimentation d’un système de vidéo-protection avec transmission des images en temps réelet sources d’alarmes diversifiées sur une flotte de 20 véhicules articulés pour une durée de 3 ans.

    Le coût de cette expérimentation s’élève, au titre de l’année 2020, à 166 747,68 € (en valeur 2011) pour les équipements et 86 826,19 € (en valeur 2011) pour la virtualisation temps réel des caméras, soit un montant total de 253 573,87 € (en valeur 2011). Les frais de fonctionnement de cette expérimentation seront à la charge du concessionnaire.

    --

    Et l'avenant en question :

    Il est convenu, entre l’Autorité Concédante et le Concessionnaire, de procéder au déploiement d’un système de vidéo-protection avec transmission des images en temps réel et sources d’alarmes diversifiées sur une flotte de 20 véhicules articulés pour une durée expérimentale de 3 ans.

    Cette solution innovante, qui repose sur une détection automatique accompagnée d’une visualisation en temps réel des situations à risque, intègre les fonctionnalités suivantes : appel de détresse (conducteur)
    capteur d’incivilité (son)
    bouton demande d’arrêt (appui long) détection d’objets (objets abandonnés...)

    Chaque bus sera ainsi équipé de 5 caméras temps réel : 4 pour l’intérieur du bus et une frontale sur la route. Ainsi, il est convenu entre l’Autorité Concédante et le Concessionnaire d’augmenter les Coûts Forfaitaires d’Exploitation, au titre de l’année 2020, d’un montant de 166 747.68 €2011 concernant les équipements et 86 826.19 €2011 concernant la virtualisation temps réel des caméras, soit un montant
    total de 253 573.87 €2011.

    Enfin, il est convenu entre l’Autorité Concédante et le Concessionnaire que les frais de fonctionnement de cette expérimentation restent à la charge du oncessionnaire.

    --

    je regarderai ça plu en détail demain :)


Log in to reply