Vidéosurveillance et chasse aux fraudeurs aux aides sociales



  • En résumé, et en zappant d'autres éléments kafkaïens qui ne sont pas le thème ici :
    Une femme a eu ses droits au logement remit en questions sur l'argument qu'un homme (soit-disant compagnon non-déclaré ; c'est une attaque courante envers les bénéficiaires d'aides d'aller vérifier jusqu'à leur pot à brosse à dent s'iels ne dissimulent pas un partenaire) a été détecté chez elle par une vidéo-surveillance. On est même pas sûr qu'il y ai vraiment une vidéo, la préfecture refusant de donner toute information supplémentaire, mais on imagine mal un agent mentir ou dépasser des prérogatives pour aller chercher ce genre d'infos sans le soutiens de sa hierarchie.
    https://threadreaderapp.com/thread/1189629973017038848.html

    Avec le durcissement des contrôles autour des chômeurs et autres précaires, nous, nous nous inquiétons d'une généralisation de ce genre de pratiques, qui est déjà inadmissible en tant que cas isolé.
    (c'est notre premier post, alors nous en profitons pour remercier l'équipe de technopolice !!)


Log in to reply