Le marché des bodycams policères en France



  • D'après Intelligence Online, l'entreprise Hikvision, spécialiste de machine learning et de reconnaissance faciale, écorné par les récentes sanctions américaines contre les entreprises chinoises des technos de surveillance, a récupéré en 2018 le marché de 2,4 millions € passé par le ministère de l'Intérieur. Une opération réalisée à travers son distributeur Allwan Security, basé près d'Angers (coucou à nos amis angevins ;), qui fournit à la police et à la gendarmerie près de 10 400 caméras-piétons MH-2211 (version adaptée du modèle phare d'Hikvision).

    En France, les ventes Hikvision sont dirigées par Jean-Marie de Troy, ancien cadre commercial de la filiale sécurité de l'américain Honeywell France.



  • On a une idée de la législation sur les caméras policières à reconnaissance faciale? Directive "Police-Justice"? @martin?


Log in to reply