Article NY Times sur comment les données de caméras de surveillance sont massivement utilisées pour des algos de reconnaissance faciale par compagnies privées, police, université, sans contrôle ni limites


Log in to reply