Elancourt et les délires sécuritaires de J. M. Fourgous



  • Le maire d'élancourt commune des yvelines et aussi président du conseil d'agglo de St Quentin est versé dans la technophilie sécuritaire, après une lubbie de mettre des tablettes dans les mains de tous les élèves il a un grand projet de commissariat high tech connecté et bien sur des expérimentations techniques en vue :
    https://lagazette-sqy.fr/2019/09/24/votreville/elancourt/des-innovations-en-videoprotection-vont-etre-testees-a-elancourt/

    En effet, les images filmées par les caméras élancourtoises sont visionnées en direct par deux opérateurs grâce aux nombreux écrans qui équipent le centre de supervision urbain de la mairie d’Élancourt. Sauf que face à l’augmentation du nombre de caméras, l’ancien système du CSU n’était plus assez performant. En 2014, Élancourt a donc décidé de se tourner vers Genetec et sa plateforme de sécurité unifiée, une interface unique permettant de regrouper la vidéosurveillance, mais aussi la reconnaissance automatique de plaques d’immatriculation, la gestion de bornes d’accès à certaines rues, ou une carte permettant de visualiser l’emplacement des policiers municipaux.

    Mais Genetec et la municipalité souhaitent désormais aller encore plus loin, grâce à la convention signée le 20 septembre. « Genetec développe un certain nombre de technologies qu’ils souhaitent mettre en application, détaille Thierry Michel, premier adjoint élancourtois, ajoutant par ailleurs que la Ville est en train d’acquérir un nouveau mur d’images pour son CSU. [Ce partenariat] va permettre à Genetec de venir tester ses solutions. On va devenir pour eux une sorte de showroom, où ils vont pouvoir montrer à d’autres partenaires ce qu’ils ont développé, comment ces technologies s’utilisent au quotidien, etc. » Thierry Michel précise que « toutes les technologies qui seront testées seront des technologies légalisées en France ».
    Pour le maire d’Élancourt, Jean-Michel Fourgous (LR), ce partenariat avec Genetec prépare également l’organisation des Jeux olympiques de 2024, avec quatre sites à Saint-Quentin-en-Yvelines.

    Un partenariat logiquement salué par le président de Genetec, Pierre Racz. « Vous pouvez être fier de votre décision parce que vous allez être un chef de file et une vitrine sur toute l’Europe pour montrer que nous pouvons sécuriser tout en préservant la vie privée de nos citoyens », adresse Pierre Racz aux élus élancourtois, rappelant que Genetec a déjà équipé les villes de Chicago et Detroit aux États-Unis, ou encore les aéroports parisiens.

    Parmi les solutions de sécurité proposées par Genetec, Élancourt étudie notamment la mise en œuvre d’un système d’aide à la décision, « qui permet d’accompagner les agents dans leur réponse à des incidents grâce à des procédures préétablies », précise la commune dans un communiqué. Et d’ajouter : « élancourt s’intéresse par ailleurs beaucoup à […] une autre solution d’aide à la décision qui unifie les opérations de sécurité publique et encourage la collaboration entre tous les services municipaux, forces de l’ordre, interventions d’urgence, pompiers, etc. »

    Outre la sécurité dans les rues d’Élancourt, l’autre ligne de mire est l’accueil des Jeux olympiques de Paris 2024, pour lesquels quatre sites olympiques sont à Saint-Quentin-en-Yvelines, dont la colline d’Élancourt. « Beaucoup de questions sont encore en suspens, notamment qui devra assurer la sécurité du site olympique et des bâtiments qui seront construits pour l’occasion. Si la tâche lui incombe, la ville d’Élancourt sera prête », souligne cette dernière dans son communiqué. Jean-Michel Fourgous ajoute également que le partenariat permet de « préparer l’arrivée du nouveau commissariat » d’agglomération (voir ci-dessous).

    Par ailleurs, un autre volet du partenariat entre Élancourt et Genetec ne concerne pas la sécurité mais la gestion des éclairages et des alarmes dans les bâtiments publics. L’école de musique, ouverte l’année dernière dans le quartier des Sept mares, sert ainsi de bâtiment test. Depuis le CSU, les opérateurs peuvent par exemple éteindre les lumières ou activer l’alarme. « La ville a beaucoup à gagner avec de telles solutions, estime André Baudoui (LR), conseiller municipal à la sécurité, cité dans le communiqué d’Élancourt. En dehors des horaires d’ouverture d’un bâtiment, une lumière restée allumée a un coût, une alarme qui n’a pas été activée représente un risque. »

    Le système proposé par Genetec « permet d’être alertés de ce type d’événement, d’y associer des données de contrôle d’accès ou des images de vidéosurveillance, et de pouvoir ainsi vérifier sans sortir du CSU si des personnes sont encore présentes dans les locaux », poursuit-il. Avec l’idée, si ce test s’avère concluant, d’équiper plusieurs bâtiments municipaux en domotique pour que « la gestion des bâtiments à distance » permette de gérer depuis le CSU « le contrôle d’accès, les fluides, l’électricité, le chauffage » et « d’assurer la sécurité des personnes dans le bâtiment », énumère Thierry Michel.

    Bref il rêve de la parfaite technopolice dans une technopolis.

    Avec une volonté que tout ça aille très vite pour que le plus possible soit prêt "avant les JO" : https://lagazette-sqy.fr/2019/09/24/votreville/elancourt/le-commissariat-dagglomeration-pourrait-voir-le-jour-avant-les-jo/

    A priori cela a déjà fait réagir des riverain·es si certain·es sont présent·es ici qu'iels n'hésitent pas à compléter la documentation, sur la boite prestatrice sur les volontés, sur les réactions locales etc.



  • Wo. On dirait presque que c'est irréel tant c'est symbolique de la Technopolice.
    Ca me paraîtrait très cool de faire une demande CADA à la région (j'ai rajouté la demande cada à faire dans la liste carré )

    Je note aussi le site bien flippant de Genetec : https://www.genetec.com/fr du coup j'ai créé aussi une page sur cette entreprise pour que qq puisse faire une fiche si besoin

    Aussi, quand on aura plus d'infos, une fiche sur Elancourt : https://carre.technopolice.fr/#93603994

    Merci pour toutes ces infos !



  • Pour rappel, Élancourt est le fief de Thalès et Airbus (pas les avions, la partie "Défense et sécurité")...