Estrosi renouvelle ses appels en faveur de la reconnaissance faciale



  • Après l'attentat de cette semaine, et une semaine après Valérie Pécresse, Christian Estrosi demande au gouvernement de permettre l'utilisation de la reconnaissance faciale (ce qui pourrait jouer en faveur d'un amendement sur le sujet dans le contexte de la proposition de loi sur la sécurité globale) :

    Trois jours après l'attaque au couteau qui a fait trois morts en la Basilique Notre-Dame de l'Assomption à Nice, le maire veut pouvoir immédiatement avoir recours à la reconnaissance faciale.

    "Depuis 24 heures, par voie de presse, j’apprends l’arrestation dans la ville de Nice et dans le département, de potentiels complices du tueur de la basilique Notre-Dame. Son cheminement et les rencontres qu’il aurait faites sont également évoqués", entame Christian Estrosi dans un mail adressé à Jean Castex, samedi soir.

    Trois jours après l’attentat survenu à la Basilique Notre Dame où trois personnes ont été sauvagement assassinées, le maire de Nice demande au Premier ministre de pouvoir immédiatement avoir recours à la reconnaissance faciale.

    "Je vous rappelle que le système de reconnaissance faciale expérimenté en 2019 lors du carnaval dans notre ville, permet, en insérant l’image du visage d’un individu dans le logiciel, de retracer immédiatement son parcours. Cette recherche pourrait être étendue aux personnes actuellement interpellées, ce qui permettrait d’accélérer considérablement l’enquête", fait valoir Estrosi.

    "Aussi, je vous demande de bien vouloir prendre immédiatement un décret permettant d’utiliser ce moyen technologique, particulièrement pertinent au regard de l’urgence" écrit-il encore au locataire de Matignon.

    Et de conclure: "Il me semble également correspondre à la très vive attente de nos concitoyens."
    https://www.nicematin.com/faits-de-societe/enquete-sur-lattentat-a-notre-dame-estrosi-demande-a-pouvoir-activer-la-reconnaissance-faciale-596482


Log in to reply