Collectif contre l'Etat d'urgence sanitaire et surveillance



  • Bonjour à tous,

    Le décret n•2020-1257 du 14 octobre 2020 déclarant l'état d'urgence sanitaire est en voie d'être validé.

    Or, lorsque des mesures d'exception deviennent la norme, ne doit-on pas s'inquiéter de l'état de notre démocratie, et agir pour la défendre, dans un Collectif contre l'état d'urgence sanitaire, et pour la sauvegarde de nos libertés?

    Car si on laisse bafouer ainsi des principes juridiques (équilibres des droits, principe de proportionnalité, etc.) l'effet, dans notre vie quotidienne, sera très concret:

    -difficulté de lutter à armes égales contre la police administrative (avec le rôle grandissant du Préfet: couvre-feu; fermetures de lieux, donc atteinte à notre liberté d'aller et venir);

    -difficulté d'obtenir une réflexion en amont du traçage sous prétexte sanitaire (Taiwan et la Corée du Sud utilisent les téléphones portables et les cartes bancaires (1) car toute atteinte au respect de notre vie privée deviendra une habitude, sous d'autres prétextes;

    -utilisation étendue des technologies de reconnaissance faciale (pour vérifier le port du masque comme cela a été tenté au métro Châtelet-Les Halles à Paris); technologies alliées ou non, à celles des drones;

    Tout cela, avec comme point d'orgue plus lois visant à brider notre liberté d'expression sur les réseaux sociaux (la censure se faisant par des instances privées, avec l'encouragement de l'Etat et de certains parlementaires, sous le coup de l'émotion).

    Nos parlementaires ne peuvent déjà pas lutter: 106 seulement étaient présents pour le vote au Parlement, de l'état d'urgence sanitaire.

    Si nous, citoyens, ne nous opposons pas -très concrètement, de façon visible, légale, unie- contre l'état d'urgence sanitaire, alors toutes les initiatives louables que nous pensons mener contre la technopolice seront caduques: nous ne serions déjà plus en démocratie.

    Ce serait bien que ce Collectif rassemble des personnes de tous horizons: tous citoyens, juristes (2), philosophes (3), artistes, psychiatres (4), retraités (5), et jeunes, restaurateurs, artisants et tous ceux qui subissent déjà le couvre-feu, chômeurs, etc.

    (Svp soyons apolitiques, afin que chacun ait sa place. Et pas de structure lourde...)

    Qu'en pensez-vous?
    Shao

    (1) https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/gestion-de-la-covid-19-quelles-lecons-tirer-de-taiwan-et-de-la-coree-du-sud?amp&__twitter_impression=true

    (2) cf l'analyse de l'Institut de Formation en Droits de l'homme du Barreau de Paris: Rapport "Droits Fondamentaux et Confinement forcé généralisé (pages sur l'état d'urgence sanitaire)
    http://idhbp.org/

    http://idhbp.org/uploads/files/pre-rapport_tout_001-410_BAT.pdf

    A noter que le Pr Cassin (Université Paris I) a déposé une requête auprès du juge des référés du Conseil d'Etat, pour suspendre l'exécution du récent décret n•2020-1257 du 14 octobre 2020 déclarant l'état d'urgence sanitaire.

    (3) La liberté n'est pas une grande idée métaphysique; c'est une somme de petites libertés. (je paraphrase Sylvain Tesson).
    Une philosophe a dit aussi: "Prendre soin de la vie humaine, c'est défendre l'humanité de la vie" (Cynthia Fleury).

    Il y a besoin de philosophes pour contre-carrer le discours exclusivement scientifique et gouvernemental: rappeler les fondamentaux de la vie et de la vie en société; décortiquer le discours et les attitudes des communiquants gouvernementaux dans les médias.

    (4) Le conditionnement par la peur, la culpabilisation, les injonctions contradictoires (qui paralysent ou rendent fous), auront-ils malgré eux, préparé le terrain de l'apathie de la population?
    cf Analyse d'un psychiatre, Dr Babel ici:
    https://covidinfos.net/covid19/culpabilisation-conditionnement-mensonge-le-dr-badel-denonce-des-techniques-de-manipulation-mentale-dignes-des-regimes-totalitaires/2002/

    (5) Les retraités et nos Anciens n'ont pas été consultés sur les mesures à leur encontre: ne seraient-ils plus des citoyens dignes de ce nom?



  • Bonjour à tous,

    Le 3 novembre, selon l'actualité, nous nous réunissons à Paris pour débattre entre nous sur la santé, le transhumanisme et les mesures sécuritaires :

    https://www.meetup.com/FranceAvenirTechnologie/
    Suivez le meetup pour être tenu informé des réunions.

    Ceci est le premier café philo / tech, la première session était très riche, riche en substance
    et plein de politesse ;)



  • @CSS a dit dans Collectif contre l'Etat d'urgence sanitaire et surveillance :

    Ceci est le premier café philo / tech, la première session était très riche, riche en substance
    et plein de politesse ;)

    Super!
    Tenez nous au courant!



  • @CSS a dit dans Collectif contre l'Etat d'urgence sanitaire et surveillance :

    Bonjour à tous,

    Le 3 novembre, selon l'actualité, nous nous réunissons à Paris pour débattre entre nous sur la santé, le transhumanisme et les mesures sécuritaires :

    https://www.meetup.com/FranceAvenirTechnologie/
    Suivez le meetup pour être tenu informé des réunions.

    Ceci est le premier café philo / tech, la première session était très riche, riche en substance
    et plein de politesse ;)

    Justement il y a un CR et/ou une (des) vidéo(s) de la Discussion Technologique #1 : SMARTCITY, LIBERTÉ, SURVEILLANCE ?



  • @PierreG Salut Pierre,

    Malheureusement il faut venir sur place et éventuellement prendre des notes...
    Par ailleurs il y aura une exposition sur l'Art et la surveillance avec une table tonde qui se prépare en décembre... je posterai quelque chose *



  • This post is deleted!


  • This post is deleted!

Log in to reply