Certes, la vidéosurveillance ne protège pas, mais elle élucide + une question



  • Extrait d'une interview d'Estrosi dans Nice-Matin du 26 juillet 2020
    Concernant plus précisément la vidéosurveillance :
    "les caméras sont une aide à l'intervention et à l'élucidation, pas à l'anticipation, malheureusement [ ...] mais on sera plus forts demain si les lignes bougent sur l'intelligence artificielle et la reconnaissance faciale. Il faut l'humain et la technologie, pas l'un sans l'autre"
    Après le 86 morts et les 458 blessés du 14 juillet 2016, après que Nice se soit distinguée en tant que ville qui a le plus fourni de jeunes partis faire le Jihad , après  les meurtres, guerres entre bandes rivales et autres insécurités permanentes dans certains quartiers, Estrosi est bien obligé d'avouer que ses 2200 caméras dites de "vidéoprotection" ne protègent pas grand chose.
    Et donc :
    1/ il se rabat sur une supposée grande vertu pour l’élucidation
    2/ il prône, ce n,'est pas nouveau, une sorte de fuite en avant : intelligence artificielle + reconnaissance faciale

    QUESTION : nous cherchons une compétence en data stats   pour voir si le taux d’élucidation des affaires sur la ville de Nice est supérieur, égal ou inférieur à, par exemple, celui des dix plus grandes villes de France. Ce serait une première approche, sans ignorer l'existence de nombreux biais.



  • Salut,

    Vous avez les données sur les taux d'elucidation? Je peux vous filer un coup de main avec la partie stats.


Log in to reply