Faible acceptation de la reco facial en Europe (sondage FRA)



  • Étude assez chouette de la Fundamental Right Agrncy (FRA), bien résumé sur cette diapo :

    FRA-SLIDE-utiliser-1024x551.jpg

    Fait plus inquiétant : « In France, on the other hand, 33% of citizens were willing to share their facial image with authorities for identification purposes »

    J'imagine qu'il s'agit de chose comme Alicem et pas tant de reco faciale dans la rue.

    Article ici : https://ai-regulation.com/eu-citizens-reluctant-to-share-their-biometric-data-with-public-authorities-finds-fra/



  • However, the early findings of the Fundamental Rights Survey released by FRA seem to contradict the affirmation by some law enforcement people or politicians that “people are in favor of facial recognition”. For instance, they do not seem to confirm the declaration of the Mayor of the city of Nice (France), C. Estrosi, that “today everyone is asking for [facial recognition], we are behind, we have to catch up”.

    Mais oui, tout le monde demande la technopolice!



  • @Oncela a dit dans Faible acceptation de la reco facial en Europe (sondage FRA) :

    J'imagine qu'il s'agit de chose comme Alicem et pas tant de reco faciale dans la rue.

    Est-ce que c'est "comparaison faciale" le bon terme pour Alicem?



  • @tuxayo a dit dans Faible acceptation de la reco facial en Europe (sondage FRA) :

    "comparaison faciale" le bon terme pour Alicem?

    On essaie de pas trop utiliser ce terme, non. Il vient souvent de nos adversaires et me semble chercher à rendre les choses plus confuses qu'elles ne sont.

    Techniquement, Alicem repose sur les mêmes choses utilisées par la police contre les criminels. Il n'y a pas vraiment lieu de distinguer d'un point de vue technique.

    Si on veut vraiment faire une distinction, on peut dire que Alicem se fait avec consentement (en principe) et ne vise pas à lutter contre les infractions. Deux points contraires à la plupart des autres usages de la RF.


Log in to reply