Et Nantes?? ça craint pourtant!





  • quel type de technologies est déployé à Nantes, hors de la vidéo-surveillance "classique" ?



  • Bonjour @klorydryk @Charlotte ,

    Vous cherchez quoi comme informations ?

    Je suis certainement maladroit en posant cette question. Cependant j'aimerais vous aider au sujet de Nantes.

    Du coup, n'hésitez pas à me répondre et poser d'autres questions. (vidéo surveillance, reconnaissance faciale, hélicoptère,biométrie, école, école, wifi, emrpeinte...)



  • @XavCC : @Charlotte a l'air de dire qu'à Nantes il y a ce type de technologies déployées, et qu'on devrait en parler. Je demandais donc ce qu'elle avait comme information de ce type.



  • @klorydryk Salut Du côté de République sur l'île de Nantes, des quartiers entiers d'habitations détruites et reconstruits d'appartements connectés... affiché, à la vue de tout promeneur assez curieux pour se balader dans ces rues.
    Du coup je me demande ou d'autre? Sur quelles étendues? et comment, bien sûr... par qui aussi.

    Par exemple :
    https://www.explorimmoneuf.com/conseils/conseils/actualite/des-appartements-de-luxe-connectes-a-nantes

    On oublie de se poser la question toute bête : "connecté" à quoi?
    A la CIA? ou au centre local du quartier??................ à tout et n'importe quoi, du moment qu'il y a connection n'importe quel organisme peut se brancher dessus!



  • @Charlotte pour m'être récemment renseigné sur l'achat dans le neuf, muni de ce genre de gadget ces dernières années, on parle bêtement de domotique reliée à un logiciel fourni par le constructeur (voir ses caméras depuis son smartphone, allumer le chauffage avant d'arriver à la maison...). Il est évident que le brancher sur autre chose serait totalement illégal et extrêmement dangereux pour le promoteur qui risquerait bien gros à le faire.

    Les systèmes de surveillance dont nous parlons dans le cadre de la TechnoPolice sont ceux utilisant de la technologie visant clairement à surveiller, normer, classifier, voire déclencher automatiquement des alertes chez les forces de l'ordre.



  • @klorydryk Pardon, j'avais rien compris... ok, cela dit il est clairement indiqué "connecté", pour ceux que j'ai découvert en me baladant à République "hyperconnectés"... il semblerait que cette smartisation de Nantes se fasse dans un très grand secret??!



  • J'imagine que cette campgne de marketing territorial par presse nationale sur Nantes l'innovante citoyenne et connectée doit vous intéresser ^_^

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/nantes-capitale-europeenne-de-l-innovation-20190925

    Pour les logements connectés

    Si vous arrivez à avoir des infos sur :

    • Quelles logiciels sont utilisés ?
    • Quelles entreprises sont contractulaisées sur ces "connectés" ?
    • Quelles application mobiles ou web sont proposées pour gérer l'appartement connecté ?

    Ce serait un premier grand pas qui permettra ensuite de regarder ce qui se passe techniquement et juridiquement dans ces histoires et d'en ressortir de problèmes.

    Atsuces : parfois en demandant avec un forme de naïveté à l'agence immo ou promoteur, en disant je suis intéressé⋅e pour m'y installer / acheter, on obtient de bonnes infos précises.



  • Alors pour répondre à @Charlotte, qu'avons nous sur Nantes ? dans un premier temps qu'appelle t'on des logements connectés il s'agit au prime abord de pure domotique (gestion à distance de son propre appartement) à savoir que différents systèmes sont présents sur Nantes et sur la communauté d'agglomération :

    • Le système mis en place dans les nouveaux logements connectés de Bouygues(construction) baptisé Flexhom@ la solution est équipée d'une box Overkiz La plateforme IoT Overkiz.
    • Autre intervenant sur Nantes LAMOTTE PROMOTEUR IMMOBILIER
      Ce sont les deux principaux opérateurs immobiliers a avoir introduit la domotique sur la Communauté d'Agglomération Nantaise. Ceci étant dit il s'agit uniquement de domotique non centralisée (on pilote soit même son installation sauf si on la sécurise mal et là c'est la porte ouverte à toutes les déviance qu'on peut connaitre), au sein de ces appartements pas de caméras installées (si on souhaite mettre un baby vidéo phone ça reste sous la responsabilité de chacun), les seules caméras connectés dans les immeubles sont celles des halls d'entrées (mais dans ce cas elles doivent être signalées et raccordé à un central sécurité)

    Enfin dans un autre genre d'idée, vous avez en accès libre un site qui répertorie toutes les caméras de surveillance sur Nantes : [Nantes sous surveillance](https://nantes.sous-surveillance.net)
    on peut consulter ce site qui est libre d'accès et très régulièrement mis à jour (pour info ce site est tellement bien renseigné que c'est lui qui a permis aux autorités de compléter l'implantation de son système de surveillance.)
    Si vous avez besoin d'un complément d'information je me tiens à votre disposition.



  • @Johnny Merci beaucoup! Je regarde............



  • @Charlotte Pas de problème ;)



  • @Johnny Il semblerait qu'il y ait tout de même une certaine confusion entre 'domotique' et 'connection', non..?
    https://www.overkiz.com/produit/box-domotiques/



  • @Charlotte Par définition la domotique est connectée. Sur Nantes les immeubles dit connectés que vous avez mentionnés sont connecté " pour la domotique " exclusivement. Par contre ARISE lui est bel et bien opérationnel et va aller en s'amplifiant.



  • @Johnny A propos de 'domotique' vs 'connection' : je dis cela parce que j'estime qu'il y a problème non seulement lorsque les pouvoirs publics interfèrent dans l'espace privé mais lorsquil y a POSSIBILITE d'interférence dans l'espace privé par les pouvoirs publics, autrement dès lors qu'il y a 'connection'... c'est tout le sens de ne pas ficher les honnêtes gens, non?!!



  • @Charlotte
    Si j'interprète correctement ce que tu dis c'est le fait qu'il puisse y avoir une connexion entre la domotique donc la sphère privée et une connexion avec les pouvoirs publics qui te gène ?
    Si c'est ça il faut savoir déjà que seul l'utilisateur final peut s'ouvrir au réseau des réseaux (internet) et ainsi donner à n'importe qui accès à son réseau privé. Mais dans ce cas là autant dire qu'on est des jambons si on fait ça. La sphère publique n'installe aucune communication dans la sphère privée et pour cause elle violerait plus de 35 lois en faisant ça donc non. Par contre que dans l'espace public qu'ils utilisent du matériel de surveillance et des imsi catcher et de notoriété publique (surtout à Nantes depuis les mouvements de la zad) ceci étant dit pour faire ça il faut une autorisation du procureur de la république.
    Quand tu habites un appartement connecté c'est toi qui a choisi d'habiter un tel logement et tu as accepté les avantages et les inconvénients d'un tel système à savoir que la sécurité repose sur tes propres agissements si tu ne te protèges pas de l'extérieur il n'y a pas que le l'etat qui va te surveiller mais tous les petits hackers en herbe ce feront plaisir eux aussi.
    Donc le problème n'est pas que les logements soient connecté qui est le problème mais le fait que les gens ne soient pas formés pour se protéger contre les attaques sur les équipements connectés. Si j'ai pu éclairer ta pensée ;)



  • @Johnny Ok... mais on oublie pas qu'il y a les 'petits' mais aussi les grands hackers, et si j'ai bien compris, après m'être renseignée auprès d'un geek, lorsque les Etats s'en mêlent, les citoyens ne pèsent pas bien lourds question cybersécurité! Enfin, jusqu'à quand aura-t-on le choix d'habiter dans des logements connectés, ou pas...? Bref je suis contre les logements connectés : c'est sans intérêt pour les citoyens (fermer la porte en ligne mis à part les dangers d'interférence ne présente pas le moindre intérêt et même complique les choses simples...) ET ça coûte cher là où il y aurait tant de choses à faire avec ce même argent! Cela dit, merci pour la réponse !


Log in to reply